Europese Vereniging voor Defensie IVZW – S€D

Waarom gebruik maken van het acroniem € in het kader van de Europese Vereniging voor Defensie IVZW? 1. Tijdens een opzoeking op het web, b.v. via Google, verwijst het acroniem SED naar een groot aantal zeer diverse uitdrukkingen, gaande van de Oost-Duitse communistische partij tot een Linux online editor, van een restaurant tot een verwarmingsinstallateur. S€D maakt onze IVZW veel meer zichtbaar: het verwijst onmiddellijk en alleen naar haar. 2. De euro, onze gemeenschappelijke munt, is de grootste overdracht van de soevereiniteit in het kader van de opbouw van een verenigd Europa, en de ECB blijft op heden de enige federale instelling in Europa. Het feit dat we gebruik maken van het symbool € toont onze wil om op het gebied van defensie en veiligheid dezelfde overdracht van soevereiniteit te laten doorvoeren dan op het monetair gebied.
Home Presentatie Activiteiten Agenda Publicaties Organisatie Geschiedenis Multimedia Steun Contact Links Hoe word ik lid? Necrologie

ADRES


S€D

Karmelietenstraat 24 bus 10

1000 Brussel

Belgïe

CONTACT


Per telefoon

Tel. +32 (0)476.49.04.96


info@seurod.eu

Sitemap

Home

Presentatie

Activités

AV

RvB

Vormigen

Burgerzin

Studies

Agenda

Publicaties

Tijdschrift “S€D”

Studies

Pers

Citaten



Organisatie

Leden

Raad van bestuur

Erecomité

Geschiedenis

Multimédia

Fotos

Videos

Steun

Contact

Links

Hoe weerd ik lid ?

Necrologie

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Bookmarks Partager par e-mail Partager sur LinkedIn Imprimer

© Copyright S€D 2015 - 2017

Bankrekening: 973-1439843-09

(IBAN: BE52 9731 4398 4309 - BIC: ARSPBE22)

Wettelijke vermeldingen

Last newsletter

Un jour viendra où vous toutes, nations du continent, sans perdre vos qualités distinctes et votre glorieuse individualité, vous vous fondrez étroitement dans une unité supérieure et vous constituerez la fraternité européenne”.


Victor Hugo

Discours au Congrès de la paix, Paris, 21/08/1849, Assemblée nationale.

Necrologie


Een lid van de S€D, de kapitein-commandant b.d. van de para-commando's Willy Furnémont is overleden einde september.

De begrafenis vond plaats in de familie-intimiteit.


Helmut KohlHelmut Kohl (3/4/1930 – 16/6/2017) a étudié l’histoire, le droit et les sciences politiques et sociales. D’abord conseiller dans l’industrie chimique, il se présente aux élections municipales à Ludwigshafen en 1960, puis aux régionales en Rhénanie-Palatinat en 1966, dont il devient ministre-président en 1969, et ensuite aux fédérales. Il préside l’Union chrétienne-démocrate (la CDU) en 1973 et est chef de groupe au Bundestag en 1976. En 1982, le parti libéral lui permet de succéder au chancelier Helmut Schmidt. Il est réélu à quatre reprises, comme Konrad Adenauer.


Helmut Kohl et le président français François Mitterrand accélèrent considérablement l’intégration européenne. En 1986, l’Acte unique crée l’Union européenne (UE), ce qui permet au diplomate belge Alfred Cahen, secrétaire général de l'Union de l’Europe occidentale (UEO), d’en faire l'élément militaire de l’UE et le pilier européen de l'Alliance atlantique. L'opération Cleansweep, la première de l'UEO, rétablit en 1987 et 1988, dans le golfe arabo-persique, la liberté de navigation perturbée par la guerre entre l'Iran et l'Irak.


En 1987, Helmut Kohl propose de créer une brigade franco-allemande pour les vingt-cinq ans du traité franco-allemand de l’Élysée de 1963.


Homme de la réunification allemande en 1990, Helmut Kohl a su ancrer solidement l’Allemagne dans l’UE. Il prépare la mise en place de l’euro, surmontant la préférence des Allemands pour le deutschemark. Son optimisme a été récompensé : l’euro est plus stable que le mark, et la Banque centrale européenne maîtrise mieux l’inflation que ne la faisait la Bundesbank.


En 1991, le chancelier Kohl et le président Mitterrand proposent, dans le cadre de l’UEO, la création de l’Eurocorps.


En 1992, Helmut Kohl fait adopter par la CDU, à l’unanimité, une motion préconisant une Constitution fédérale pour l’Europe. Fin 1994, Kohl propose à la France de constituer avec le BENELUX une Europe fédérale, transformant l’OTAN en alliance des États-Unis et de l’Europe sur pied d’égalité, mais Mitterrand n’y répond pas.


Son échec électoral écarte Helmut Kohl du pouvoir en 1998, mais celui qui a su ancrer irréversiblement l’Allemagne dans l’UE reçoit l’année suivante le titre de "Citoyen d’honneur de l’Europe".


Que cet éminent citoyen européen repose en paix.



Baron Philippe de Schoutheete de TervarentLe baron Philippe de Schoutheete de Tervarent, l’un des diplomates belges qui a le plus marqué la construction de l’Union européenne, est décédé jeudi à Bruxelles à l’âge de 84 ans.


Avant d’entrer dans la diplomatie européenne, Philippe de Schoutheete a entamé sa carrière en 1959, comme envoyé en Egypte. Après cette première expérience et le passage par plusieurs cabinets ministériels, il devient ambassadeur de Belgique à Madrid (1981-1985) et directeur général au ministère des Affaires étrangères. Proche de la famille démocrate chrétienne (PSC-CVP), il fut chef de cabinet de Charles Ferdinand Nothomb, ainsi que porte-parole de Paul-Henri Spaak et de Pierre Harmel. Il s’y forgera un grand sens du compromis. En 1987, il devient représentant permanent du royaume auprès de l’Union européenne, un des postes les plus importants dans l’appareil décisionnel européen.


Maître d’œuvre du Traité de Maastricht


L’ambassadeur de Schoutheete a marqué l’évolution de l’Europe en se profilant comme l’un des maîtres d’œuvre du Traité de Maastricht, l’un des traités constitutifs de l’Union européenne. De nombreux passages du texte signé en 1992, finement négociés, sont issus de sa plume. Il est, à ce titre, un des artisans, discret et efficace, de l’introduction de l’euro. Il est de ces grands hommes de l’ombre dont on retiendra mieux l’œuvre politique que le nom. Sa passion d’une Europe unifiée, il la tire d’une partie de son enfance passée à Berlin. Né dans la capitale allemande en 1932, il y a vu les stigmates de la guerre. Son premier fait d’arme pour parvenir à cette unification sera la rédaction du rapport Tindemans, en 1975. C’est dans ce rapport que sera défini le concept d’Union européenne. Il inspirera le renforcement des pouvoirs de la Commission européenne et du Parlement, qu’il voyait élu au suffrage universel. Cette vision à la fois ambitieuse, réaliste et modérée ne parviendra pas à lever les réticences de certains pays à aller vers plus de politiques communes. Elle restera cependant une source d’inspiration pour le diplomate.


Après sa carrière, Philippe de Schoutheete sera professeur invité à l’UCL et au Collège d’Europe à Natolin (en Pologne) et directeur du Département Europe à l’Institut Egmont. Il était représentant de l’Ordre de Malte auprès de la Commission européenne. Il fut aussi conseiller auprès du commissaire européen Michel Barnier.


Vincent Georis, "Philippe de Schoutheete" (1932-2016), "L’ambassadeur qui fut un des artisans de l’euro" in L'Echo, 1/10/2016, p. 10.


Jean Marsia

Voorzitter van de S€D

+32 476 490 496


Hans-Dietrich GenscherL’ancien ministre allemand des Affaires étrangères Hans-Dietrich Genscher, qui joua un rôle clé dans la réunification de son pays en 1990, est décédé jeudi 31/3/2016 soir à l’âge de 89 ans, a annoncé son bureau vendredi. L’ex-responsable du parti libéral allemand et chef d’orchestre de la diplomatie allemande pendant près de vingt ans a succombé à un arrêt cardiaque dans sa maison de Wachtberg-Pech. Tout au long de ses 18 ans (1974-1992) à la tête du ministère des Affaires étrangères, Hans-Dietrich Genscher s’est évertué à mettre en œuvre l’Ostpolitik, la politique de rapprochement avec l’Europe de l’Est communiste, refusant de diaboliser l’ennemi soviétique, négociant là où c’était possible avec pour objectif de désamorcer la Guerre froide et la course aux armements dans lesquelles les deux Allemagnes étaient en première ligne. (AFP)


Voir aussi: Außenminister der Einheit.


Jean Marsia

Voorzitter van de S€D

+32 476 490 496


De S€D is solidair met de slachtoffers van de aanslagen in Parijs en hun families. De S€D zal alles in het werk stellen, in overeenstemming met haar doel, om te strijden tegen het terrorisme met behoud van de Europese waarden, die zullen triomferen over de barbarij.


Jean Marsia

Voorzitter van de S€D

+32 476 490 496


Helmut SchmidtHelaas, verliet Helmut Schmidt (23/12/1918 - 10/11/2015) ons.

Hij is een zeer grote minister van Defensie van de Bondsrepubliek Duitsland geweest. Op 15/12/2003, werd verstandelijk de Universiteit van de Bundeswehr in Hamburg omgedoopt tot de Helmut-Schmidt-Universität - Universität der Bundeswehr Hamburg, op de volgende gronden (zie Helmut-Schmidt-University - Universität der Bundeswehr Hamburg, Helmut Schmidt, geraadpleegd op 15/11/2015) :


Als Verteidigungsminister hat Helmut Schmidt die Universitäten der Bundeswehr gegründet, die am 1. Oktober 1973 den Lehrbetrieb aufnahmen. Damit hat er die Wissenschaft um zwei Universitäten bereichert und den Offizierberuf zu einem akademischen Beruf gemacht. Diese gesellschaftspolitische Reform und wissenschaftspolitische Leistung soll durch den Namen der Universität sichtbar gemacht und dauerhaft gewürdigt werden.“

Dies ist der Wortlaut des Beschlusses des Akademischen Senats der Universität, mit dem der Bundesminister der Verteidigung gebeten wurde, ihr den Namen „Helmut-Schmidt-Universität“ zu verleihen.

Helmut Schmidt hat sich durch sein Wirken national wie international Ansehen erworben. Als Innensenator diente er der Freien und Hansestadt Hamburg (1961 – 1965). Er war Verteidigungsminister (1969 – 1972), Finanzminister (1972 – 1974) und Bundeskanzler (1974 – 1982). Seine sicherheitspolitische Weitsicht trug entscheidend zur Beendigung des Ost-West-Konfliktes bei. Als Publizist und Herausgeber wirkt er noch heute.

Helmut Schmidt steht als Persönlichkeit für eine Generation, die Krieg und Zusammenbruch erlebt, die Bundesrepublik Deutschland aufgebaut und die parlamentarische Demokratie neu und zuverlässig begründet hat. Seine Verdienste als Politiker und Parlamentarier, Minister und Bundeskanzler sind hoch. Seine Stimme hat Gewicht, sein Rat ist gefragt.”.


Hij is ook een groot Europeaan geweest. In zijn toespraak "in Duitsland, met en voor Europa" uitgegeven 4 december 2011, in Berlijn, op het congres van de Duitse Sociaal-Democratische Partij, riep hij zijn politieke vrienden om solidariteit met de Europese partners. Deze toespraak wordt gepubliceerd in 16 talen door de Stichting voor de Europese Progressive Studies - Stichting voor de Europese Progressive Studies, geraadpleegd op 15/11/2015.


Persoonlijk ben ik het niet eens met de standpunten geuit door de heer Schmidt aan het eind van zijn toespraak: "In de 21e eeuw, zal ongetwijfeld Europa nog samengesteld zijn uit afzonderlijke naties, en een ieder zal zijn eigen taal, zijn eigen geschiedenis hebben. Europa zal niet een federale Staat worden. Maar de EU moet ook niet zich omvormen in een louter confederatie van Staten. De Europese Unie moet een dynamisch en evolutief netwerk blijven, zonder equivalent in de geschiedenis van de mensheid."


Dit gebrek aan perspectief is waarschijnlijk waarom sindsdien Helmut Schmidt onvoldoende begrepen werd door de regeringen onder leiding van mevrouw Merkel en zelfs door zijn vrienden van de SPD, in het bijzonder de heren Steinmeier, Gabriel en Schultz.


In tegendeel moeten we het werk geschetst door Jean Monnet en zijn Commissie voor de Verenigde Staten van Europa hervatten. Het is een doel van de IVZW Europese Vereniging voor Defensie (S€D).


Jean Marsia

Voorzitter van de S€D

+32 476 490 496

Naar de top van de pagina